[BONUS EMISSION #1] Vandana Shiva parle de Monsanto en Inde et en Afrique

Le Dr Vandana Shiva – écologiste indienne interviewée lors du Tribunal Monsanto – décrit la présence de la multinationale en Inde et en Afrique. Les stratégies illégales, le lobby auprès des gouvernements et le rôle de la révolution verte dans l’arrivée des OGMs. Une révolution qui aujourd’hui pointe son nez en Afrique.

L’extrait suivant est en anglais, une version traduite en français est disponible plus bas.

 
Vandana Shiva est docteur en physique quantique. Elle est aussi engagée dans différents mouvements de protection de l’environnement. Le mouvement Chipko par exemple, connu pour ses militants entourant les arbres de leurs bras pour éviter qu’on ne les coupe et bien sûr l’association Navdanya qu’elle a créée pour la conservation de la biodiversité et le droit des fermiers.

Elle s’est intéressée à l’agriculture en 1984, l’année de la catastrophe de Bhopal, conséquence de l’explosion d’une usine produisant des pesticides et appartenant à la multinationale américaine Union Carbide. C’est aussi l’année de l’augmentation du terrorisme dans l’état indien du Pendjab et le début de la révolution verte en Inde. Elle s’aperçoit alors, que les trois sont liés.

 

Traduction
« Monsanto est déjà Bayer. Quand nous disons Monsanto, nous devrions dire Bayer-Monsanto. Mais Bayer-Monsanto a des accords de licences croisées avec Syngenta. Donc on devrait ajouter Syngenta-ChemChina. Et tous ont des accords de licences croisées avec Dow-DuPont. Il y a beaucoup de semences qui ont les deux : l’herbicide de Bayer et l’herbicide de Monsanto. L’herbicide 2,4-D de Dow et DuPont et l’herbicide de Monsanto. Ils sont donc tous complices.

Ils sont arrivés illégalement en Inde. Ils y ont violé toutes les lois pour pouvoir exister. Ils collectent illégalement les redevances des fermiers indiens. Ils ont fait bondir le prix des semences de coton de plus de 75 000 %. 95% des semences coton sont maintenant des semences de coton BT. 300 000 fermiers indiens se sont suicidés à cause du surendettement. La plupart des membres du gouvernement réalisent que le monopole de Monsanto est immoral, que les tentatives de Bayer d’introduire de la moutarde OGM dans le pays sont inacceptables. Mais le bureau de Modi (le premier Ministre indien, ndlr) est occupé par les multinationales. Son propre parti est très inquiet. C’est pour cela qu’on parle aussi d’un enjeu démocratique.

En Inde, ces compagnies sont entrées par la révolution verte, qui a ouvert la voie aux ventes de produits chimiques et aux semences commerciales. En Afrique, cette révolution n’a pas eu lieu. Et Bill Gates est utilisé par ces multinationales pour encourager ce qu’ils appellent l’alliance de la révolution verte en Afrique et à travers cette révolution, ouvrir la porte à Monsanto, au Round-up et aux semences commerciales et OGM. Ils ont commencé à changer les lois en Afrique, celles protégeant le droit des fermiers à conserver leurs semences. Dans certains pays, c’est devenu illégal. Ils essayent d’établir des monopoles et d’harmoniser toute l’Afrique – qui est un continent immense – et de se débarrasser des systèmes nationaux. Ils contrôlent les systèmes de recherche : vous donnez un peu d’argent, un pauvre pays africain se tait à jamais. Et ils contrôlent des présidents.

Bien sûr, une des raisons principales est l’avidité et le profit. Sinon pourquoi breveter le vivant et récupérer des redevances sur quelque chose qu’ils n’ont jamais inventé. Mais leur cible est aussi le contrôle. En monopolisant les semences, ils contrôlent notre nourriture, comme en monopolisant la science et en poursuivant chaque chercheur indépendant. Mais je pense aussi que ça vient d’une peur profonde. Parce que quand vous n’avez pas peur, vous êtes plus qu’heureux de voir éclore les fleurs, de voir des enfants saints et des pays indépendants dans leur souveraineté alimentaire. Cette peur de tout ce qui est vivant et libre est une peur profonde du patriarcat capitaliste, qui n’est pas qu’un système économique mais un état d’esprit, qui veut conquérir la nature et les Hommes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *