[EMISSION] #22 Le Poulet Frit du Kentucky c’est bon à s’en lécher les doigts !

La publicité nous influence-t-elle ? Quel est l’impact sur l’environnement de l’affichage vidéo ? Comment la ville de Grenoble s’est-elle émancipée de la pub dans la rue ? Est-ce qu’on peut imaginer un futur sans publicité ? Karina Kochan cherche des réponses en se promenant dans les rues de Paris avec Thomas Bourgenot, chargé de plaidoyer pour l’association Résistance à l’Agression Publicitaire (RAP). De retour en studio, elle retrouve Elise Amchin pour interroger Lucille Lheureux, adjointe au maire de Grenoble.

Depuis la découverte d’une poule aux œufs d’or parmi les poulettes de la basse-cour (voire description du Kikeriki #21 sur les banques), la vie à la ferme a bien changé. Nos petites poules de luxe ne sachant toujours pas quoi faire de leurs montagnes d’argent comptant, de drôles de personnages ont fini par pointer le bout de leur nez dans la région : les publicitaires. Avec eux, plusieurs dizaines de panneaux de toutes les formes et de toutes les couleurs, avec ou sans néon, avec ou sans effet sonore ou vidéo ont commencé à faire l’éloge du « Q10 Poupoule », contre le vieillissement du plumage, des capsules « Nesperdreau » qui octroient la capacité énergétique et le potentiel sensuel du célèbre Georges Poulet ou encore de « Gélinrama », parce que « le vrai nid, s’assure ici ». Enfin… tout ça… c’était avant le drame, bien entendu. Avant l’arrivée d’une tête de linotte de publicitaire, qui, par une terrible méprise, installa accidentellement, en 4 par 3, une publicité « Maggi », pour, vous le voyez venir, son bouillon de poule : le fameux « KUB Volaille ».

Ce fut l’épouvante, la panique, l’affolement. Les canetons tremblaient cachés dans les recoins et les poulettes de luxe s’égosillaient en hurlant « sauve-qui-peut ! » tout en courant de façon totalement désordonnée. Pour calmer ce branle-bas, Kikeriki, poulet qui n’a plus à prouver son aplomb à quiconque, se rend à Grenoble et à Paris, pour demander à Lucille Lheureux et à Thomas Bourgenot comment se débarrasser, une bonne fois pour toutes, de la publicité.

 

Extraits

Ce mois-ci, dans ses actualités vertes, Elise Amchin nous parle de l’Affaire du siècle et de la réponse du gouvernement à cette mobilisation en ligne sans précédent en France.
Actualités – Elise Amchin – 02’21’’

Agathe Robinet et Fany Rousseau-Simon, nous racontent le sermon du prêtre, un conte du limousin, qui montre que, parfois, les publicitaires peuvent se faire prendre à leur propre jeu.
Conte écologique – Agathe Robinet et Fany Rousseau-Simon – 04’13’’

Raphaël arrivera-t-il a se rappeler des slogans des nombreuses pub télévisées agglomérées dans son grand cerveau au fil du temps ? Battrez-vous notre cher ingé son ? Allez ! C’est Darty mon kiki !
Quiz – Guest star : Raphaël Bellon – 07’01’’

Comment la ville de Grenoble s’est-elle émancipée de la publicité ? Quelles difficultés a-t-elle rencontrées ? Comment rendre la ville aux citoyens ? Comment équilibrer le budget municipal sans les revenus de la pub ? Peut-on imaginer un futur sans publicité ? Lucille Lheureux, adjointe au maire de Grenoble aux espaces publics et à la nature en ville nous répond.
Interview – Karina Kochan et Elise Amchin – 10’02’’

Quittons Grenoble un instant pour se rendre dans les rues de Paris avec Thomas de Résistance à l’agression publicitaire, ou RAP, une association qui a pour but de lutter contre les aspects négatifs de la publicité sur l’homme et sur l’environnement. Karina l’a suivi un jeudi après-midi pour parler des pubs et de leurs conséquences sur l’environnement.
Reportage – Karina Kochan – 12’48’’

Auditeurs, enlevez vos chaussures et entrez. Entrez dans le sas de décompression. Sentez votre corps s’abandonner, s’évader loin, très loin…
Balade sonore – Tiphaine Mallegol – 42’17’’

Nous sommes entourés de publicités. Nous voyons en moyenne 2000 messages publicitaires par jour. Que faire ? Karina vous parle « stop pub », « uBlock », médias sans pub, « Bloctel » et vous révèle surtout une méthode infaillible pour se débarrasser définitivement du démarchage téléphonique.
Solutions – Karina Kochan – 44’37’’

Julien Vidal nous a encore mises au défi. Elise a dû afficher un autocollant « stop-pub » et Karina est allée éteindre les néons des enseignes lumineuses avec le long bâton de Florito.
Défi 
Julien Vidal – Karina Kochan et Elise Amchin – 47’31’’

 

Émission produite et écrite par Elise Amchin et Karina Kochan
Technique Raphaël Bellon
Montage Elise Amchin et Karina Kochan

Merci à
Tiphaine Mallegol
Julien Vidal
Agathe Robinet et Fany Rousseau-Simon de l’association « En Forme de Poire »
Raphaël Bellon
Flojito
Stéphane Dupas, président des Amis de la terre Côte d’Or

Merci aussi à Radio Raje pour son accueil à bras ouverts dans leur beau studio tout neuf de République.

Et bien sûr, un grand merci à vous ! Partagez l’émission si elle vous a plu, abonnez-vous, lâchez-nous des com’ et donnez-nous des étoiles

 

Pour aller plus loin :

Rencontre avec Thomas Bourgenot de RAP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *